Bruno FREY

Fil conducteur des œuvres : 

En partageant sa cape avec un pauvre, Saint Martin dévoile par ce geste de fraternité ce qu'il y a de plus précieux dans l'être humain.

 

Les œuvres dans leur aspect technique :

Après avoir étalé la matière sur des panneaux de contre-plaqué je dessine dans la matière humide. Une fois la matière sèche je pose la couleur.

 

Mise en scène des œuvres dans leur aspect symbolique : 

La plupart des supports en contre-plaqué ont la forme "plein cintre" des fenêtres romanes, allusion à l'origine de l'église datant du 12ème siècle. Chaque œuvre est en petite partie cachée sur les bords par deux tissus rouge verticaux symbolisant la cape déchirée par St Martin laissant ainsi entrevoir les symboles géométrique universels. Par exemple, le symbole du centre en tant qu’axe du monde, à partir duquel se déploie la croix, base de toutes les orientations et de la rencontre de l'absolu et de l’humain. C’est encore la croix qui unit le cercle symbole d’éternité et le carré symbole de la terre. Concernant les signes en forme d'écriture ils symbolisent l'indicible.                                                                                                    Ce choix en faveur du symbole est celui d’un langage suggérant la matérialité comme évocation d’une autre réalité dont Saint Martin fut le vivant témoin au travers de ses actes.

 

"Dévoilement"

église Saint-Martin - Anctoville-sur-Boscq