Sandy CLOUPEAU s'interroge sur à la place de l’Homme dans une société de plus en plus structurée et cherche à le restituer dans la nature.  Elle travaille sur le corps humain qu’elle replace face à sa condition. Ses séduisantes créations dégagent parfois une profonde mélancolie.  L'artiste maîtrise de multiples techniques surprenantes, comme le pop-up, les pliages et découpages ainsi que les impressions numériques sur papier... 


"Quis ut Deus" ("Qui est comme Dieu") 
Dès sa première visite de l'église d'Yquelon, l'artiste avait remarqué l’absence d’ailes sur la statue de saint Michel. Inspirée par ce fait insolite, elle a reconstitué les ailes avec du papier plié et découpé. De là, des papillons noires ont retrouvé la vie et se sont envolés dans l’église. Bien que cette nuée pourrait être ressenti comme une invasion inquiétante, Sandy Cloupeau la considère plutôt comme symbole de la métamorphose de l’âme, débarrassée de son enveloppe charnelle.